FERMETURE DEFINITIVE DE LA DECHARGE DE LA TROMPEUSE (CET) LE 31 DECEMBRE 2013

Le Centre d’Enfouissement Technique (décharge) a atteint ses limites techniques d’exploitation.

Par conséquent, cette installation cessera son activité au 31 décembre 2013, conformément à l’arrêté préfectoral régissant son exploitation.

Ainsi, comme cela avait été annoncé depuis 2008, à partir du 01 janvier 2014 plus aucun déchet ne sera accepté sur le CET.

 Il incombe à tous les usagers d’anticiper cette fermeture en prenant toutes les dispositions requises pour trier leurs déchets afin de les orienter vers les filières adaptées. Voir ci-dessous en téléchargement la liste des filières.

Seuls les déchets non dangereux ultimes qui ne font pas l’objet de filières de traitement sont acceptés sur l’Installation de Stockage de Déchets Non Dangereux (ISDND) de Céron[i]  à Sainte-Luce, selon les modalités d’acceptation de ce dernier.

Dans la continuité des précédents messages adressés par la CACEM à l’ensemble des usagers, nous vous rappelons l’obligation de vous inscrire dans une démarche active de réduction et de tri de vos déchets dans le but de vous conformer à cette nouvelle organisation.

Pour tous renseignements complémentaires :

Un numéro à votre disposition 0596 42 56 48.

Retrouvez ci-dessous tous les supports de communication liés à la Fermeture du CET

PRESSE

RADIO

TELEVISION

 


[i] Tout producteur de déchets doit impérativement faire une déclaration préalable auprès de l’Espace Sud au numéro 0596 59 19 88 ou par email cet@sud972.net

Entreprises témoins : commerces

[Toutes les vidéos ENTREPRISES TEMOINS]

Ensemble, agissons pour sauver notre Baie !

Pour en savoir plus ...

   

Vous souhaitez obtenir des conseils personnalisés et gratuits sur la maîtrise de l'énergie, des astuces pour réduire vos factures au quotidien et vous aider à consommer mieux...,

L'Espace Info Energie de la CACEM est à votre disposition

Pour en savoir plus, cliquez sur l'un des 3 logos

Retrouvez nos vidéos par thématique dans l'espace Multimédia/Presse

Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.madininair.fr